Cette lettre doit apparaître sous forme graphique. Si votre messagerie n'affiche pas directement le mode HTML, vous devrez visualiser ce document sur votre navigateur Internet, pour cela vous pouvez cliquer ICI (ou Control click) ou me demander conseil !

   

Voici la nouvelle lettre d'information que je propose de vous envoyer. Ces résumés allant droit à l'essentiel vous tiendront au courant d'une partie des évènements liés à l'actualité de l'environnement. Régulièrement et comme dans ce N° je vous ferai découvrir quelques technologies intéressantes vous permettant d'utiliser directement chez vous les énergies renouvelables(ENR).
Dans les N° à venir, après l'eau chaude sanitaire, j'aborderai le chauffage solaire thermique et bien sur l'actualité avec en particulier quelques mots sur ITER, ses avantages et inconvénients et un tour d'horizon des énergies possibles d'ici à 2050.
Vous pouvez dors et déjà voir le nom et le logo de la Société qui pourra cet automne démarrer son activité.
Un sondage en 7 questions à cocher me permettra de faire une approche statistique personnelle sur le marché des particuliers.
Il prend 30 secondes montre en main et me sera très utile pour valider une partie de mon étude de marché, alors je compte sur vous.
A bientôt, bonne vacances et bonne lecture

Joseph TERRIBILE


Capter l'énergie solaire
Le capteur solaire est le plus souvent constitué de tubes de cuivres noirs soudés à une plaque noire le tout constituant l'absorbeur qui s'échauffe entre 2 plaques de verres laissant pénétrer le soleil et créant un mini effet de serre. Les panneaux sont placés au soleil.
Transporter la chaleur
C'est le rôle du circuit primaire qui contient de l'eau additionnée d'antigel qui circule dans le capteur. Elle est réchauffée puis stockée dans un ballon.
Restituer la chaleur
L'eau que nous buvons est ensuite réchauffée à l'aide d'un échangeur de type serpentin. Le liquide primaire refroidi repart alors vers le capteur pour chercher de nouvelles calories solaires.
Stocker l'eau chaude
Le ballon solaire est une cuve métallique bien isolée répondant aux besoins journaliers en eau chaude et alimentée par le circuit d'eau froide de la maison.
Réguler les transferts caloriques
Un régulateur met en mouvement le liquide "caloporteur" par l'activation d'un circulateur quand celui ci est plus chaud que l'eau du ballon et stoppe la circulation quand la température d'eau souhaitée est atteinte ou si l'eau du capteur est trop chaude. Le capteur solaire pouvant monter jusqu'à 180° en été !
Et s'il n'y a pas de soleil ?
Une énergie d'appoint est nécessaire et c'est le plus souvent celle dont vous disposez actuellement. En effet, le ballon solaire peut être couplé à une chaudière (gaz, fioul, bois) ou à un ballon électrique ou même il peut intégrer un système de chauffage.

Et voici maintenant un sondage qui ne vous prendra que quelques secondes !
Cochez les cases, cliquez sur "Envoyer le formulaire" et confirmez l'envoi du message si le navigateur le demande.

Etes vous chauffés : Au gaz
Au Fioul
Au Bois
A l'électricité
Etes vous: Propriétaire ?
Locataire ?
Etes vous: En maison individuelle ?
En logement collectif ?
L'eau chaude: Est produite instantanément ?
Est stockée dans un ballon ?
Votre chaudière à: Moins de 10 ans
Entre 10 et 20 ans
Plus de 20 ans
Pensez vous la changer ? Oui
Non

Penseriez vous
au solaire ?

Oui
Non

Pensez vous que les
énergies vont augmenter ?

Raisonnablement
Beaucoup

Il est EFFICACE
Quelle que soit la région de France, d'ailleurs les pays du Nord de l'Europe l'ont vraiment adopté depuis longtemps et pourtant il y fait plus froid et l'efficacité des rayons lumineux y est moins efficace en rapport à la latitude élevée.
Votre facture d'eau chaude divisée par 2
Le gain et donc le retour sur investissement est donc fonction de votre énergie actuelle, de son coût au KWh actuel et de son évolution dans les années à venir. On sait que le prix du pétrole va s'envoler, mais on sait moins que le prix du gaz est indexé au prix du pétrole !
Un crédit d'impôt à 40%
Depuis le 1er Janvier du montant du matériel (80%) est déduit par le fisc (remboursé si vous n'êtes pas imposable) certaines régions accordent des primes supplémentaires.
Ça marche partout
Il suffit de pouvoir installer approximativement 1m2 de panneau solaire par personne pour couvrir 50% de ses besoins annuels en région Parisienne et encore plus dans le Sud !
Contribuez à protéger l'environnement !
Il n'émet pas de gaz à effet de serre, économise les énergies fossiles qui ne vont pas tarder à nous manquer gravement et qui en brûlant émettent des déchets dangereux pour l'homme et la planète.